-

Actrices / Acteurs

Participez à Cinevisages!

Donnez-nous votre avis sur les actrices et acteurs sur notre page Facebook

Facebook
Anaïs

Anaïs Demoustier

Technoboss (Carmen)

Anaïs Demoustier débute sa carrière au cinéma en 2003 sous la direction de Michael Haneke dans "Le Temps du loup". Elle tourne ensuite sous la direction de cinéastes tels que Christophe Honoré (La Belle Personne), Pascale Ferran (Bird People), Valérie Donzelli, François Ozon (Ma Nouvelle amie) ou Robert Guéduiguian (La Villa). Anaïs est nommée au César du meilleur espoir féminin à deux occasions ("Les grandes personnes" et "D'amour et d'eau fraîche"), et nommée en 2017 au César de l'actrice pour "La Villa". En 2018, elle tourne pour Quentin Dupieux, Frédéric Tellier (Sauver ou périr) et Félix Moati (Deux Fils).

Pierre

Pierre Deladonchamps

Technoboss (Jacques)

Après un bac littéraire, Pierre Deladonchamps s'inscrit aux cours de Sandrine Gironde à la MJC Haut-du-Lièvre à Nancy, puis intègre Form'action, une école de théâtre dirigée par le metteur en scène Hervé Breuil. Il intègre ensuite le Cours Florent en 2001. Il obtient quelques rôles dans des séries télévisées. En 2014, il remporte le César du meilleur espoir masculin pour son rôle de Franck dans « L'Inconnu du lac » d'Alain Guiraudie. En 2017, il est nommé au César du meilleur acteur pour son rôle de Mathieu dans « Le Fils de Jean » de Philippe Lioret. Il a récemment joué dans « Nos années folles » (2017) d'André Téchiné et « Plaire, aimer et courir vite » (2018) de Christophe Honoré. On le verra à l'automne dans « Photo de Famille » et « Les Chatouilles »

Adeline

Adeline d’Hermy

Technoboss (Maryline)

Adeline d'Hermy, née le 18 avril 1987 , est une actrice française, sociétaire de la Comédie-Française qu'elle a intégrée le 9 décembre 2010. En 2018, elle tient le rôle titre du MARYLINE de Guillaume Gallienne et remporte le Prix Romy Schneider 2018.

Jean

Jean Dujardin

Technoboss (Jacques)

La carrière Jean Dujardin débute à la télévision durant les années 1990 (Un gars, une fille) puis il s'impose dans le registre de la comédie auprès de ses fidèles James Huth (Brice de Nice) et Michel Hazanavicius (OSS 117). C'est avec ce dernier, pour "The Artist" (2011), dans un rôle muet, qu'il devient le premier acteur français à remporter l'Oscar du meilleur acteur. Il apparait alors à Hollywood chez Martin Scorsese (Le Loup de Wall Street, 2013) et George Clooney (The Monuments Men, 2014). Il revient en France en tête d'affiche des drames "Möbius" (2013), d'Éric Rochant, "La French" (2014), de Cédric Jimenez, et "Un plus une" (2015), de Claude Lelouch. Il n'oublie pas ses racines avec "Brice 3" (2016), et s'initie à la romance avec "Un homme à la hauteur" (2016), et à la comédie de cape et d'épées avec "Le Retour du héros". En 2018, il est dirigé par Gustave Kervern et Benoît Delépine pour "I Feel Good" et Quentin Dupieux, pour "Le Daim", avant de redevenir l'agent OSS pour un troisième opus.

Pierre

Pierre Deladonchamps

Technoboss (Alex)

Après un bac littéraire, Pierre Deladonchamps s'inscrit aux cours de Sandrine Gironde à la MJC Haut-du-Lièvre à Nancy, puis intègre Form'action, une école de théâtre dirigée par le metteur en scène Hervé Breuil. Il intègre ensuite le Cours Florent en 2001. Il obtient quelques rôles dans des séries télévisées. En 2014, il remporte le César du meilleur espoir masculin pour son rôle de Franck dans « L'Inconnu du lac » d'Alain Guiraudie. En 2017, il est nommé au César du meilleur acteur pour son rôle de Mathieu dans « Le Fils de Jean » de Philippe Lioret. Il a récemment joué dans « Nos années folles » (2017) d'André Téchiné et « Plaire, aimer et courir vite » (2018) de Christophe Honoré. On le verra à l'automne dans « Photo de Famille » et « Les Chatouilles »

Act.rices.eurs en D

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page