-

Actrices / Acteurs

Participez à Cinevisages!

Donnez-nous votre avis sur les actrices et acteurs sur notre page Facebook

Facebook
Anaïs

Anaïs Demoustier

Alice et le Maire (Alice Heimann)

Anaïs Demoustier débute sa carrière au cinéma en 2003 sous la direction de Michael Haneke dans "Le Temps du loup". Elle tourne ensuite sous la direction de cinéastes tels que Christophe Honoré (La Belle Personne), Pascale Ferran (Bird People), Valérie Donzelli, François Ozon (Ma Nouvelle amie) ou Robert Guéduiguian (La Villa). Anaïs est nommée au César du meilleur espoir féminin à deux occasions ("Les grandes personnes" et "D'amour et d'eau fraîche"), et nommée en 2017 au César de l'actrice pour "La Villa". En 2018, elle tourne pour Quentin Dupieux, Frédéric Tellier (Sauver ou périr) et Félix Moati (Deux Fils).

Fabrice

Fabrice Luchini

Alice et le Maire (Paul Théraneau (maire de Lyon))

Fabrice Luchini est un acteur français nommé onze fois aux César, et lauréat en 1994 au César du meilleur acteur dans un second rôle pour son rôle dans "Tout ça... pour ça !" de Claude Lelouch.

Olivier

Olivier Gourmet

Ceux qui travaillent (Frank)

Olivier Gourmet est un acteur belge révélé en 1996 par "La Promesse" de Jean-Pierre et Luc Dardenne, cinéastes fidèles ("Rosetta" en 1999, "Le Fils" en 2002 - prix d'interprétation masculine au festival de Cannes). Il collabore également de multiples fois avec Dominique Cabrera (Nadia et les hippopotames, Le Lait de la tendresse humaine, Folle Embellie). En 2011, il joue le rôle principal du ministre des transports français Bertrand Saint-Jean dans le thriller politique "L'Exercice de l'État" de Pierre Schöeller. En 2019, il interprète Constant Coquelin, créateur du personnage de Cyrano de Bergerac dans le film d'Alexis Michalik "Edmond", et l'avocat Eric Dupont-Moretti dans "Une intime conviction" d'Antoine Raimbault.

Anthony

Anthony Bajon

Au nom de la terre (Thomas Jarjeau)

Anthony Bajon est connu pour avoir été récompensé de l'Ours d'argent du meilleur acteur au cours de la 68ᵉ Berlinale, en février 2018, pour son rôle dans "La Prière" du réalisateur Cédric Kahn. On le retrouve en 2019 dans "Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi.

Guillaume

Guillaume Canet

Au nom de la terre (Pierre Jarjeau)

Guillaume Canet est révélé par "En plein cœur" (1998) de Pierre Jolivet pour lequel il est nommé pour le César du meilleur espoir masculin. Il enchaîne avec la comédie "Je règle mon pas sur le pas de mon père" de Rémi Waterhouse, dans laquelle il joue le rôle du fils de Jean Yanne, avant de partir à l'étranger avec Virginie Ledoyen pour donner la réplique à Leonardo DiCaprio dans "La Plage" de Danny Boyle. Puis il se fait remarquer pour "Jeux d'enfants" (2003) ou "Joyeux Noël" (2005). Il poursuit en parallèle une carrière de réalisateur. Jeune cavalier, il endosse sa passion dans "Jappeloup". Parmi ses nombreux rôles marquant, on peut citer "Espion(s)" de Nicolas Saada, "Les Liens du sang" de Jacques Maillot, "La prochaine fois je viserai le cœur" de Cédric Anger, ou encore "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche.

Adèle

Adèle Haenel

Portrait de la jeune fille en feu (Héloïse)

L'actrice Adèle Haenel se fait connaitre en 2008 pour son rôle dans "Naissance des pieuvres", premier film de Céline Sciamma, qu'elle retrouvera en 2019 dans "Portrait de jeune fille en feu", puis elle obtient deux Césars en 2014 et 2015, celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Suzanne", puis celui de la meilleure actrice pour "Les Combattants". En 2018, elle est nommée pour le meilleur second rôle pour le film "120 battements par minute". On la voit en 2018 dans "En liberté !" de Pierre Salvadori, et "Un peuple et son roi" de Pierre Schoeller.

Sandrine

Sandrine Bonnaire

Trois jours et une vie (Blanche Courtin)

Sandrine Bonnaire est révélée en 1984 avec son César du meilleur espoir féminin remporté pour "À nos amours" de Maurice Pialat puis en 1986 avec le César de la meilleure actrice pour son rôle dans "Sans toit ni loi" de Agnès Varda. En 1995, elle confirme avec "La Cérémonie" de Claude Chabrol. Elle a joué pour des réalisateurs comme Patrice Leconte (Monsieur Hire), Jacques Doillon ("La Puritaine "), Jacques Rivette ("Jeanne la Pucelle"), André Téchiné ("Les Innocents")...

Pablo

Pablo Pauly

Trois jours et une vie (Antoine Courtin)

Pablo Pauly interprète en 2014 Julien dans le film "Amour sur place ou à emporter" et joue le rôle de Yohan dans le film "De toutes nos forces". En 2015, il joue le rôle de Hervé dans le film intitulé "Discount". En 2016, l'acteur joue dans "La Fille de Brest" dans le rôle de maître Charles-Joseph Oudin. En 2017, il est révélé par le rôle principal dans "Patients" réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir qui lui vaut le César du meilleur espoir masculin.

Jeremy

Jeremy Senez

Trois jours et une vie (Antoine Courtin (enfant))

Jeremy Senez apparait pour la première fois à l'écran dans le rôle de l'enfant dans "Trois jours et une vie" de Nicolas Boukhrief.

Noémie

Noémie Merlant

Portrait de la jeune fille en feu (Marianne)

Noémie Merlant interprète Mathilde dans "La Permission de minuit" de Delphine Gleize, puis le rôle principal d'Éléonore dans "L'Orpheline avec en plus un bras en moins" de Jacques Richard en 2009. Elle est révélée largement grâce à Marie-Castille Mention-Schaar sur "Les Héritiers" (2014) et "Le ciel attendra" (2016) pour lequel elle est nommée dans la catégorie du Meilleur espoir féminin des César. En 2019, elle tient le rôle principal du "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma.

Luàna

Luàna Bajrami

Portrait de la jeune fille en feu (Sophie)

Luàna Bajrami est une actrice française d'origine albanaise. Elle est révélée par le long métrage de Sébastien Marnier produit en 2018 "L'Heure de la sortie". En 2019, elle confirme avec "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma.

François

François Civil

Deux moi (Rémy)

Laurence Ferreira Barbosa lui confie le premier rôle de son film indépendant, "Soit je meurs, soit je vais mieux" (2009). En 2011, il fait partie du jeune casting de la chronique "Bus Palladium", réalisée par Christopher Thompson et tient le premier rôle du drame historique "Nos résistances" réalisé par Romain Cogitore. A partir de 2016 il se fait connaitre du grand public, dans la comédie "Five" de Igor Gotesman, le thriller "Made in France", de Nicolas Boukhrief, et surtout "Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch. L'année 2019 lui permet d'enchaîner les projets de premier plan : d'abord le thriller géopolitique "Le Chant du loup" d'Antonin Baudry, la comédie dramatique "Celle que vous croyez" de Safy Nebbou, où il séduit Juliette Binoche, puis il partage l'affiche de la romance fantastique "Mon inconnue" avec Joséphine Japy, sous la direction d'Hugo Gélin. Enfin, il retrouve Cédric Klapisch et Ana Girardot pour la comédie romantique "Deux moi".

Ana

Ana Girardot

Deux moi (Mélanie)

Ana Girardot est la fille d'Hippolyte Girardot et d'Isabel Otero. Elle obtient un rôle principal dans le film "Simon Werner a disparu..." de Fabrice Gobert en 2010. Fabrice Gobert lui propose alors d'intégrer la distribution principale de sa première série télévisée, "Les Revenants". La fiction est diffusée en 2012 et connait un succès critique et commercial international. Dans le long métrage "Un homme idéal" (2015) de Yann Gozlan elle a le premier rôle féminin face à Pierre Niney. En 2019, elle retrouve Cédric Klapisch et François Civil pour DEUX MOI, après "Ce qui nous lie".

Hafsia

Hafsia Herzi

Tu mérites un amour (Lila)

Hafsia Herzi est révélée par son rôle au cinéma, dans La Graine et le Mulet d'Abdellatif Kechiche (2007), qui lui vaut plusieurs récompenses dont le Prix Marcello-Mastroianni de la Mostra de Venise et le César du meilleur espoir féminin. Depuis, Hafsia a tourné dans plusieurs productions : le téléfilm "Ravages" de Christophe Lamotte, "Française" de Souad El-Bouhati, "L'Aube du monde" de l'Irakien Abbas Fahdel et "Ma compagne de nuit" aux côtés d'Emmanuelle Béart. En 2008, elle tourne avec Alain Guiraudie pour "Le Roi de l'évasion". En mai 2011, Hafsia Herzi est à l'affiche de deux films appartenant à la sélection officielle du 64e Festival de Cannes : L'Apollonide : Souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello et La Source des femmes de Radu Mihaileanu. En 2019, elle sort son premier long métrage comme réalisatrice ("Tu mérites un amour") dans lequel elle tient le rôle principal.

Lise

Lise Leplat Prudhomme

Jeanne (Jeanne d'Arc)

Lise Leplat Prudhomme incarne Jeanne d'Arc dans le dyptique de Bruno Dumont (Jeannette" / "Jeanne").

Nos interviews incontournables

Retour en haut de page